Association APACHE

Association pour la Promotion des Alternatives de Constructions Humbles et Écologiques

1. Objet de l’association

Association qui souhaite fédérer les différents acteurs de l’acte de construire (particuliers, associations, collectivités, entreprises, …) et ayant pour ligne directrice des conceptions humbles et écologiques, afin de répondre aux enjeux écologiques, économiques et sociaux, d’aujourd’hui et de demain.

Promotion, par différents moyens, de ces constructions (chantiers participatifs, ateliers de démonstrations, communication, stands, formations, …).

Alternatives aux systèmes constructifs et matériaux conventionnels, qui nécessitent beaucoup de transports et de transformations, sont parfois malsains et produisent des déchets (recyclables et non recyclables). Ce terme souligne également la nécessité de l’expérimentation.

Constructions grandeur nature d’objets ou d’habitats, de manière à démontrer la crédibilité des matériaux naturels et du travail coopératif.

Humbles au sens suffisants et utiles, ce qui n’exclut en rien le confort et l’esthétique.

Écologiques, ce qui nécessite un ordre dans le choix des matériaux (locaux, naturels et/ou recyclés avant l’achat de matériaux neufs et sains, matériaux neufs et sains avant l’achat de matériaux conventionnels), une mise en œuvre réfléchie (choix techniques, rationalisation des ressources utilisées, …) et la limitation du transport des matériaux et des Hommes.

But de l’association :

  • Promouvoir l’éco-construction, et plus particulièrement, les constructions naturelles et économiques (essentiellement liées à l’habitat), par le biais de chantiers participatifs, d’ateliers, de rédactions documentaires, …
  • Valoriser les alternatives à la construction conventionnelle (matériaux, conceptions, mises en œuvre, financements, …)
  • Fédérer et mettre en lien les acteurs dans l’acte d’éco-construire.
  • Tenter de participer à une transition cohérente et constructive, en rapport aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

2. De nombreux projets potentiels

Premier projet proposé : réalisation de toilettes sèches de chantiers, sur châssis de remorque, complétées de matériel de sécurité individuel et collectif.

Ce premier projet nous semble essentiel pour permettre l’organisation de constructions collectives, dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité. Dans l’idée, cette construction serait bien évidemment équipée de savon, de lumière, d’électricité, … Un tas d’autres utilités peuvent s’y greffer (un tableau pour y dessiner des schémas, intégration d’un auvent, …).

L’utilisation de matériaux naturels et/ou récupérés sont évidemment à privilégier, à l’image de ce que souhaite promouvoir l’association.

Le matériel de sécurité permettra aux artisans de petites structures ou de maîtres d’ouvrages, de sécuriser les bénévoles de l’association dans le cadre de leur activité, spécifiquement lors de chantiers participatifs ou d’ateliers. Ceci comprendrait : gants, masques, casques, extincteurs, trousse de secours, balai, …

Pour ce premier projet, il faudra faire une demande de subvention début 2014, avec un nombre d’adhérents suffisants pour avoir du poids. Cette subvention paiera également l’assurance, la création de l’association et l’ouverture du compte en banque.

Un bulletin d’inscription reste accessible sur le site de l’association.

De nombreux autres projets peuvent être proposés par les membres de l’association.
Des aides de toutes natures sont utiles, concernant la vie de l’association ou les projets à développer. Pêle-mêle :

  • Rédaction d’articles concernant les matériaux, les mises en œuvre, l’architecture, des chantiers participatifs passés et illustrés, …
  • Créer un logo pour l’association
  • Présence au stand lors de salons, présenter des échantillons de matériaux, des maquettes, proposer des ateliers, ..
  • Rassembler les documents et sites didactiques à propos d’éco-construction
  • Référencer ou communiquer sur des projets d’éco-construction en Maine-et-Loire, et particulièrement sur des constructions naturelles et économiques.
  • Adhérer à d’autres structures et monter des projets communs (Racine ? Terre de liens ? Maisons paysannes ?Les compaillons ? EFPL ? Emmaüs ? Label verte ? ALISEE ? Bâtir sain ?)
  • Référencer les matériaux locaux bio-sourcés et leurs producteurs. Organiser une filière pour le stockage, la distribution de ces matériaux.
  • Promouvoir et favoriser le recyclage des matériaux de fin de chantier et l’achat groupé (création d’un site internet ?).
  • Dons de matériels ou de matériaux à l’association pour permettre la réalisation concrète de constructions collectives.
  • Réalisation de douches solaires, d’abris de chantier, …
Toutes ces propositions ne sont que des idées. Proposez les vôtres !

About the Author: Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *