Bibliographie de Pierre Rabhi

Du Sahara aux Cévennes ou la reconquête du songeDu Sahara aux Cevennes
Albin Michel, Paris, 1983, réédition 1995.

Pierre Rabhi est un homme en marche. Vers plus de solidarité, plus de fraternité. Vers ce point d’équilibre où l’humanité et le cosmos, les peuples du Nord et ceux du Sud, les sociétés qui meurent de leur gaspillage et celles qui s’éteignent dans la misère, devraient retrouver l’harmonie.
De sa naissance au Sahara à son arrivée dans les Cévennes, ce témoignage autobiographique est pour tous ceux qui refusent l’aberration de la civilisation technicienne et désirent avec une passion tranquille contribuer à l’avènement d’un monde digne d’intelligence.

le gardien du feuLe Gardien du Feu
Éditions de Candide, Lavilledieu, 1986, réédition Albin Michel, 2003

Dans ce récit à la fois historique et mythique, Pierre Rabhi nous présente comment les coutumes traditionnelles se heurtent avec force au danger présent de la désertification et à l’arrivée de la modernité. Il faut écouter ce « message de sagesse des peuples traditionnels » qui nous parle de notre histoire à tous. Il faut écouter l’appel de Pierre Rabhi, cet homme qui infatigablement, sans jamais élever le ton de la voix, tente de hausser le niveau de notre humanité.

L'offrande au crépusculeL’Offrande au Crépuscule
Éditions L’Harmattan, 1989, réédition 2001

Ce livre est le récit de l’aventure extraordinaire qui a conduit Pierre Rabhi en 1981 à la rencontre du Burkina Faso, où la création puis l’animation du centre de formation de Gorom-Gorom lui ont permis d’œuvrer à une large diffusion de l’agroécologie auprès des paysans les plus pauvres. Hymne à la vie et à la Terre-Mère, dédié à toutes les femmes de la planète, l’Offrande au Crépuscule a obtenu en 1989 le prix des sciences sociales agricoles Michel Auge-Laribé, décerné par le Ministère de l’Agriculture.

Le recours à la terreLe Recours à la Terre
Éditions Terre du Ciel, Lyon, 1995

A travers ces textes issus de transcriptions de conférences, d’entretiens et de chroniques et réunis par Alain Chevillat, Pierre Rabhi exprime sa conviction selon laquelle la terre sera l’un des grands recours pour demain, au Nord comme au Sud. « La nature reste une constante, une référence porteuse de certains signes et de lois rigoureuses susceptibles de nous aider à retrouver un peu d’équilibre. L’accélération et l’efficacité sans limite sont incompatibles avec la réalité vivante cadencée par des cycles biologiques et cosmiques. La nature nous rappelle enfin que nous sommes faits de ce qu’elle est, garante de notre vie et de notre survie…

Paroles de terreParole de Terre
Éditions Albin Michel, Paris, 1996 (préface de Yehudi Menuhin)

Parole de Terre dresse le bilan d’une civilisation qui, voulant dominer la Terre, la mutile, la torture et la désacralise. A travers Tyemoro, le personnage principal, s’expriment la souffrance et l’abandon dont sont victimes les peuples traditionnels du Sud, soumis à la logique désastreuse du productivisme agricole.Cette initiation africaine, d’une portée universelle, veut nous ouvrir les yeux et alerter les consciences sur notre lien irrévocable au destin de la Terre…

Graines de possibleGraines de Possibles, Regards croisés sur l’écologie
Pierre Rabhi et Nicolas Hulot, Éditions Calmann Levy, 2005, réédition Livre de Poche, 2006

Au fil de ce dialogue passionné et passionnant, Pierre et Nicolas, parcourant des domaines aussi variés que la science, la politique, l’éducation ou la religion, se questionnent sur notre relation à la Nature et sur le sens que nous donnons à la vie. Devant la spirale infernale du productivisme et de la surconsommation, et l’épuisement accéléré des ressources de la planète, ils nous invitent à réfléchir aux menaces qui pèsent sur l’avenir de l’humanité, et à prendre conscience de nos responsabilités.

Conscience et environnementConscience et Environnement, La symphonie de la vie
Éditions du Relié, 2006

Comprenons-nous la terre sur laquelle nous marchons tous les jours ? Vivons-nous pour travailler ou travaillons-nous pour vivre ? L’argent peut-il nous offrir la joie, la pleine satisfaction d’être en vie, ou seulement des plaisirs superficiels et éphémères ? A quel prix l’utopie d’un monde meilleur peut-elle advenir ? Telles sont, entre autres, les questions abordées dans cet ouvrage qui réunit un ensemble de lettres et textes écrits par Pierre Rabhi ces dernières années. Loin de pointer du doigt tel ou tel « coupable » des dérives de notre monde, il nous interpelle chacun dans notre for intérieur pour réaliser que nous sommes inclus dans la symphonie de la vie, et qu’il est de notre responsabilité d’en prendre soin.

Terre-mère, hommicide involontaireTerre-Mère, homicide volontaire ?
Éditions le Navire en pleine ville, 2007, entretiens avec Jacques-Olivier Durand.

De quoi manque le plus notre monde ? D’humain ! Humain, humanisme, humanitaire… autant de termes qui ont la même racine qu’humus, cette vitamine indispensable à la mince couverture de terre qui, à la surface de notre planète, assure notre survie. Dans cet ouvrage, Pierre Rabhi en appelle aux consciences, particulièrement à celles des jeunes, pour que l’humain se réconcilie avec la Nature. Pour que chacun cultive, là où il vit, une « oasis d’humain dans ce désert d’inhumanité ».

manifeste pour la terre et l'humanismeManifeste pour la Terre et l’Humanisme
Éditions Actes Sud, 2008

« Au-delà des catégories, des nationalismes, des idéologies, des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, c’est à l’insurrection et à la fédération des consciences que je fais aujourd’hui appel, pour mutualiser ce que l’humanité a de meilleur et éviter le pire.

Cette coalition me parait plus que jamais indispensable compte tenu de l’ampleur des menaces qui pèsent sur notre destinée commune, pour l’essentiel dues à nos grandes transgressions. Par « conscience », j’entends ce lieu intime où chaque être humain peut en toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l’égard de la vie et définir les engagements actifs que lui inspire une véritable éthique de vie pour lui-même, pour ses semblables, pour la nature et pour les générations à venir. »
Ouvrage fondateur de Colibris, Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, c’est aussi une synthèse de la pensée élaborée par Pierre Rabhi depuis 45 ans.

La Sobriété heureuseLa Sobriété Heureuse
Éditions Actes Sud, 2010

Face à la société de la surabondance sans joie et non sans misère matérielle dans laquelle les pays dits développés sont enlisés, la “sobriété heureuse” représente une alternative réaliste. Force de libération physique et morale, elle est un acte politique de légitime résistance à cette formidable machine à détruire la planète et à aliéner la personne humaine. Le temps est venu de s’affranchir des réflexes boulimiques et du toujours plus, qui préparent un immense champ de ruines.
Pour en avoir fait une option de vie depuis de nombreuses années, Pierre Rabhi nous fait part des actions concrètes menées en faveur de la sobriété, valeur d’équilibre et de bien-être. Il nous invite à une forme de simplicité et de gratitude qui, en s’épanouissant au plus profond de notre être, donne à notre présence au monde un sens et une légèreté singulière, celle de la sobriété tranquille et heureuse.

Eloge du génie créateur de la société civileTous Candidats ! Éloge du génie créateur de la société civile
Coéditions Colibris – Actes Sud, 2011

Dans ce petit opuscule, Pierre Rabhi expose les motivations profondes qui l’ont poussé, lui et ses proches collaborateurs, à lancer une campagne parallèle lors de l’échéance électorale française de 2012. Toutefois, cette décision ne répond pas à un acte de politique politicienne ; bien au contraire, elle doit permettre à tous ceux qui œuvrent concrètement pour un changement bénéfique de la société d’être enfin entendus. Face aux événements planétaires générateurs de détresse et de violence, il affirme que le temps des consciences éclairées, déterminées, agissantes et tranquilles est venu. Hors de tout précepte ou dogme, Pierre Rabhi affirme aujourd’hui que, en dépit des apparences, nous pouvons réaliser le monde meilleur auquel nous aspirons si nous le voulons de tout notre être.